Stand Bible du Marché de Mâcon

Un peu d’histoire…

Ce stand a débuté en décembre 1994.

« Au départ, l’idée était d’avoir une table en ville pour Noël. Quand j’ai fait ma demande à la Mairie, il m’a été spécifié que ce n’était pas possible en ville (il n’y avait pas de place pour Marie et Joseph). Mais l’on m’a aussi dit : « Si vous voulez, allez au marché ».

Alors nous avons eu notre stand au marché. Pour moi, c’était juste pour Noël ! Mais lorsqu’à la fin du marché, j’ai remercié le placier et lui ai dit au-revoir, celui-ci m’a posé cette question : « Vous ne revenez pas ? » À bon ! Surprise et étonnement ! Alors je n’ai pas dit non. Et voilà pourquoi après 22 ans ce stand est toujours en place.  »

 

Un projet qui s’est développé au cours des ans

« Nous avons commencé avec mon épouse Rositta par une petite table, et aujourd’hui nous avons un parasol et quatre mètres de stand. Nous présentons bien-sûr la Bible, mais aussi des livres, des brochures, des C.D. Des D.V.D. (Le film Jésus entre autres), de la littérature C.D. en une multitude de langues,…

Avec mon épouse nous avons tenus le stand seul pendant plusieurs années. Puis avec la Pastoral Mâconnaise, j’ai proposé d’ouvrir le stand aux autres assemblées. Nous avons créé une charte des évangélistes, et partagé le stand. Pendant deux ans environs nous étions quatre personnes à nous relayer : A.D.D., Maison de la Grâce, l’Église des Frères et l’Espace du Plein Évangile. Aujourd’hui nous sommes deux personnes à tenir le stand, les autres ont déménagé où n’ont plus la possibilité de participer.

Depuis plusieurs années à Noël, nous avons un temps spécial « Cadeaux de Noël » Le stand est décoré pour l’occasion et nous présentons de la littérature plus spécifique pour Noël (ex : calendriers). Les enfants viennent au marché pour nous aider à offrir des sachets de papillotes et une invitation au stand pour une boisson chaude et « Un cadeaux ».

Nous avons à chaque fois beaucoup de monde et de bons contacts. La Parole de Dieu est semée abondamment. Nous avons des personnes qui viennent parfois à l’église, et bien sûr nous aimerions en voir plus. Mais nous ne nous relâchons pas. Car la Parole de Dieu ne dit-elle pas « De jeter son pain à la surface des eaux… Et tu le retrouveras. »

 

Quelques exemples encourageants

« Un monsieur aux yeux bridés, un chinois, il me dit qu’il parle Mandarin et je lui offre une K7 en Mandarin. Puis bien plus tard un autre asiatique me dit qu’il parle Cantonais, et voilà une K7 en Cantonais.

Un jour nous recevons une lettre de Russie nous disant avoir reçu une brochure. Elle nous demande de la littérature en Français. Nous envoyons un colis en Français et Russe. Plus tard nous recevons à nouveau une lettre de Russie : Merci beaucoup pour votre colis « Que nous avons reçu le jour de notre mariage » 

Nous pouvons donc offrir la Parole de Dieu dans de nombreuses langues. Et bien sûr en Arabe car nous côtoyons beaucoup de Musulmans au marché.  »

Jacques Vigouroux